En cette époque de forte consommation, les gens achètent énormément de jouets neufs et abandonnent malheureusement les jouets usagés trop rapidement, alors que ceux-ci peuvent souvent être réparés et remis à neuf. Une fois restaurés, ces jouets font le bonheur des enfants qui ne savent pas faire la différence entre une poupée ou une voiture qui vient d’être achetée en magasin et une autre qui a déjà servi.

Par le passé, les jouets se passaient de génération en génération. Il n’était pas question de se débarrasser d’un objet pour simple motif que celui-ci était légèrement endommagé. Les gens prenaient le temps de le réparer pour le remettre en service par la suite. Les frères, soeurs et cousins se partageaient donc les mêmes jouets qui avaient de longues durées de vie.

De nos jours, il est toujours possible de prolonger la longévité du jouet. Très souvent, il suffit de quelques étapes de restauration très simples pour que le jouet usagé redevienne beau et fonctionnel.  Voici 4 étapes pour réparer des jouets usagés.

Il existe une multitude de types de jouets, des poupées aux legos, en passant par les voitures, les cuisines pour enfants, les jeux d’adresse, etc. Ces jouets sont fabriqués à partir de divers matériaux et leurs mécanismes sont tous assez différents les uns des autres. Par contre, les étapes suivantes sont des instructions générales qui peuvent s’appliquer à tous les styles de jouets. Ce sont aussi des étapes qui peuvent être complétées par la plupart des gens, pourvu qu’ils aient quelques aptitudes manuelles.

1) Établir un diagnostic du jouet

Premièrement, on regarde le jouet pour bien cerner dans quel état il se trouve actuellement. Est-ce qu’il a des parties fortement endommagées? Est-ce que la surface est en bon état? Est-ce que les mécanismes fonctionnent? C’est à ce moment que l’on pourra déterminer le déroulement des étapes suivantes, et se munir du bon équipement pour accomplir le reste de la tâche.

2) Effectuer le nettoyage du jouet

Tout dépendant de l’état actuel du jouet, les étapes 2 et 3 peuvent s’interchanger. En effet, si les réparations à faire sont compliquées et risquent de salir le jouet, il est préférable de faire le nettoyage par la suite. Par contre, si les réparations sont mineures, il est conseillé de laver le jouet en premier lieu. En ce qui concerne le nettoyage lui-même, les produits doivent être sélectionnés selon le type de matériau du jouet, ainsi que la nature de la saleté qui se retrouve dessus. Il ne faut pas choisir des produits trop abrasifs car cela pourrait les endommager.

3) Réparer les parties du jouet qui ne fonctionnent plus

Tel qu’indiqué ci-haut, cette étape pourrait passer avant celle du nettoyage. Toute partie du jouet qui ne fonctionne plus comme elle le devrait est alors remise à neuf. Il faut donc s’assurer d’avoir en main les bons outils pour faire le travail. Parfois, une trousse normale fera l’affaire alors que dans d’autres cas, il sera nécessaire de s’équiper d’outils spécialisés.

4) Remettre à neuf la surface du jouet (peinture, vernis, etc.)

Pour terminer la réhabilitation du jouet, il faut parfois s’attarder à des aspects esthétiques pour lui redonner sa beauté d’antan. Cela peut impliquer le fait de devoir appliquer quelques couches de peinture ou une finition qui protège la surface. Toutefois, on doit toujours se rappeler que les jouets servent à des enfants et que les produits doivent donc convenir à ces derniers.

Une fois qu’on a passé au travers de ces 4 étapes, le jouet retrouve alors un état fonctionnel et réussit de nouveau à combler de bonheur les petits et grands qui s’en servent!

Dans le cas où vous n’auriez pas réussi à remettre votre jouet en état fonctionnel, n’oubliez pas qu’il sera toujours plus économique pour l’environnement et pour votre portefeuille d’acheter un jouet usagé.