Selon un reportage présenté récemment par Radio-Canada, une personne moyenne achète plus de 27 kilogrammes de vêtements par année et en jette 24 kilos. Si on cumule ces chiffres année après année, c’est une quantité énorme de pièces qui entrent et sortent de la circulation. Les tissus envoyés au dépotoir prennent des dizaines, voire des centaines d’années pour se décomposer, particulièrement lorsqu’ils contiennent du plastique. Heureusement, il existe des solutions de recyclage de vêtement qui permettent de redonner une deuxième vie à ces pièces de linge, qu’elles soient intactes ou abimées.

Donner ses vêtements à une friperie: que faut-il savoir?

Les friperies font certainement leur part pour contribuer au recyclage de vêtements. D’ailleurs, un nombre croissant de personnes s’y rendent pour compléter leur garde-robe, parfois par besoin, d’autres fois par préférence mais aussi par conviction. En effet, les friperies ont un impact à la fois social et environnemental, car elles permettent aux gens de trouver des vêtements qui sont de bonne qualité, à prix doux.

Il n’est pas compliqué de remettre des vêtements usagés à une friperie. On peut le faire en se rendant à la boutique ou en trouvant un point de chute où les vêtements sont récoltés par les friperies. Toutefois, si l’on décide de mettre ses vêtements dans une des fameuses boîtes de récupération qui se trouvent un peu partout, il faut être vigilants pour s’assurer que les pièces se rendent bel et bien dans une friperie locale. En effet, certaines de ces boîtes appartiennent à des entreprises qui en vendent le contenu à l’étranger. On doit donc vérifier l’identité de l’entreprise propriétaire, celle-ci étant généralement identifiée sur la boîte.

Vendre des vêtements usagés

S’il s’agit de vêtements de collection et de pièces de choix pour lesquels on souhaite obtenir un montant en argent, il est possible de vendre soi-même le contenu de sa garde-robe. Des réseaux sociaux aux plateformes de vente en ligne, il revient alors au vendeur d’établir le prix, de présenter le produit et de faire les démarches pour remettre le vêtement à l’acheteur. Sur Facebook, la plupart des villes et régions offrent des bazars ou des groupes où les gens proposent les vêtements qui ne leur conviennent plus. Autrement, certaines boutiques spécialisées de type vintage payent pour obtenir les plus belles pièces. Bien entendu, la préparation, la gestion et le suivi de vos ventes vous demanderont beaucoup plus de temps que de simplement amener vos vêtements à la friperie la plus proche.

Vêtements endommagés: quoi faire?

Il est toujours possible de se rendre dans un écocentre pour remettre les morceaux afin qu’ils soient récupérés adéquatement. Il existe aussi des solutions qui peuvent permettre de garder les vêtements au lieu de s’en débarrasser. De nos jours, la couture est une activité moins populaire que par le passé, mais étant donné qu’elle est facile à apprendre, il suffit de s’y mettre pour découvrir à quel point cette compétence est utile. Il est possible de suivre des cours et de se rendre dans les ateliers de couture pour réparer les pièces. S’il s’agit de taches, d’autres solutions s’offrent à nous, notamment la teinture.

L’avenir du recyclage de vêtements

De nouvelles méthodes de recyclage de vêtements sont constamment en train d’être développées. En attendant, l’aspect le plus important à prendre en compte est qu’il faut à tout prix trouver un moyen de garder les vêtements en circulation le plus longtemps possible.